Accueil

 

Les rues

Les places

Les ponts

Parcs et jardins

Fêtes et festivals

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

La mairie de Lyon


uv

uw

ux

uy

uz

va

vb

vc

vd

ve

vf

vg

vh

vi

vj

vk

vl

vm

vn

vo

vp

vq

vr

vs

vt

vu

vv

vw

vy

vz

wa

wb

wc

wd

we

wf

wg

wh

wi

wj

wk

wl

wm


Rue des Remparts d'Ainay

Rue des Remparts d???Ainay





Situation


  • La rue des Remparts d'Ainay débute rue de l'Abbaye d'Ainay, près de la place et se termine quai Gailleton. Elle est coupée en deux parties bien distinctes par la place Ampère.

  • La circulation se fait à partir de la rue d'Auvergne vers l'ouest et à partir de la rue Auguste Comte vers l'est.


Architecture


  • Au sud, ce sont d'abord les bâtiments annexes de l'église Saint Martin, fraîchement restaurés, on aperçoit le clocher. Une porte avec des lions et des croix est entourée de colonnes finement sculptées.

  • En face, c'est la grande maison aux nombreux fenestrons entourant une cour du centre Adélaïde Perrin.

  • Après la rue Perrin, on passe entre de beaux immeubles d'habitation richement décorés. Toutes les portes sont belles, surtout au nord au 3, au 5 en beau bois, au 9. Au 7, ce sont les étages qui sont bien décorés. On peut remarquer aussi les têtes en relief au n°4.

  • Après la place Ampère et la rue Victor Hugo, ce sont deux alignements d'immeubles anciens, de différentes périodes, trois à cinq étages.

  • Certains sont tout simples, les autres ont, des têtes de lions au n°11, plusieurs heurtoirs dont un gros au n°13, quelques portes imposantes comme au 15.

  • Le 23 mène à une cour qui traboule vers la rue Auguste Comte, cette cour a une beauté austère rehaussée par le puits au milieu et les vitrines des antiquaires.

  • Il reste deux maisons à un et deux étages au nord, au croisement de la rue de la Charité.


Dédicace


  • La rue a été tracée en bonne partie sur l'emplacement des Remparts d'Ainay.

  • Ces remparts ceinturaient le domaine de l'abbaye d'Ainay par le sud, d'où leur nom.


Histoire


  • L'abbé Jean II de la Palud a fait construire un rempart pour protéger son abbaye de 1313 à 1324. Il a fait construire aussi un palais dans lequel les rois de France ont logé à la renaissance. Le palais a été détruit à la révolution.

  • La construction des remparts a repris en 1544.

  • Les remparts ont été écroulés après 1777 afin de relier la ville au nouveau quartier gagné sur les eaux. Ces remparts suivaient sensiblement les rues actuelles de Fleurieu, des Remparts d'Ainay et Bourgelat. Le quartier a été aménagé dans les années qui ont suivi.

  • La rue des Remparts d???Ainay a été terminée à l???ouest en 1793 à travers d???anciennes annexes de l???abbaye, l'exposition des archives municipales sur l'abbaye retient la date de 1829 avec un achèvement entre 1831 et 1846.

  • En 1872, Claude Joseph Dignoscyo vivait au n°18, on lui doit les plus beaux plans de Lyon de son époque.

  • Le fameux écrivain Bernard Clavel y a travaillé comme relieur de livres avant que d???autres relient les siens qui parlent du Rhône mieux que quiconque.


Art et associations


  • Au n°32, l???église catholique a plusieurs établissements. La commission d???art sacré qui s???occupe de mettre en valeur le patrimoine religieux de la région, voix nouvelles ainsi que l???institut de musique sacrée et liturgique qui accompagne les offices en musique. La fédération des associations catholiques du Rhône a également un local.

  • Deux galeries, Animal et les Remparts d'Ainay.

  • La librairie Viallet vend gravures et livres anciens.

  • Beaucoup de métiers d'arts, restauration de meubles, deux de tableaux, un cours d'encadrement, une horlogerie ancienne et seize antiquaires.

  • Des cours de dessins à la petite académie, un restaurateur de céramiques dans l'atelier des remparts où la femme qui nous regarde passer est particulièrement expressive.

  • Un club de sports.


Commerces et services


  • La zone la plus animée est à proximité de la rue Victor Hugo avec la sortie de la station du métro Ampère.

  • Cinq restaurants, le New Blue Time a dessiné un piment sur sa devanture, un bar, un hôtel, une alimentation, un marchand de volaille, un vendeur et salon de thé.

  • Deux magasins de tissus, trois de décoration, un de jeu, deux agences immobilières, une régie, la poste, cinq sociétés, un point vélo V.

  • Un institut de beauté, un magasin de vêtements, un de chaussures, deux coiffeurs.

  • Une pharmacie, sept médecins dont plusieurs psychiatres.



Septembre 2006

Site de l'Institut de musique sacrée

 














Powered by WysiUp


Accueil | Retour | Haut de la page