Accueil

 

Les rues

Les places

Les ponts

Parcs et jardins

Fêtes et festivals

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

La mairie de Lyon


ra

rb

rc

rd

re

rf

rg

rh

ri

rj

rk

rl

rm

rn

ro

rp

rq

rr

rs

rt

ru

rv

rw

rx

ry

rz

sa

sb

sc

sd

se

sf

sg

sh

si

sj

sk

sl

sm

sn

so

sp

sq

sr

ss

st

su

sv

sw

sy


Passage de l'Argue

Passage de l???Argue





Situation


  • Le passage de l'Argue s'ouvre 43 rue de Brest, traverse la rue Edouard Herriot et se termine 40 rue de la République.

  • On peut aussi ressortir rue Thomassin par le petit passage de l'Argue. Autrefois, on pouvait traverser une grande partie de la presqu'île par ce style de passages avec celui des imprimeurs vers la Saône et le passage de l'Hôtel Dieu, ce dernier était le plus grand, pour s'en faire une idée, on peut aller à Milan.


Architecture


  • On y entre sous quatre porches titrés et décorés. Entre les porches le passage est couvert par des verrières.

  • L'unité est renforcée par l'enfilade de lanternes et d'enseignes tout en rondeurs métalliques.

  • Les encadrements de commerces sont en bois, il semble qu'il y ait une volonté de les unifier, les plus récents sont tous construits sur le même modèle et peints en rouge.

  • On voit le pas de porte plus un entresol, on ne peut qu'apercevoir un ou deux étages au-dessus de la verrière.

  • Après la rue Herriot, une placette accueille une statue de Mercure élancé.


Dédicace


  • L'Argue est un outil à filer l'or et l'argent pour le destiner aux tissus précieux. Un Argue fonctionnait à proximité à l'hôtel de la Monnaie lors de l'ouverture du passage. L'Argue a filé du 17e siècle jusqu'en 1863.

  • Un livre de Ernest Pariset lui a été consacré, "les tireurs d'or et d'argent à Lyon".

  • Vers l'an 2000, on a installé un Argue quelques jours à Lyon à titre illustratif.


Histoire


  • Le passage de l'Argue a été aménagé en 1825. Il a été séparé en deux parties en 1852 lors de l'ouverture de la rue Edouard Herriot.

  • Le 9 avril 1834, les républicains s???étaient réfugiés dans le passage, l???armée a fait sauter la grille au canon.

  • En 1899, une petite salle présentait le meilleur théâtre de Guignol de Lyon bien que son parlé et son accent ne désarçonnassent le voyageur qui n???était point de chez nous.

  • La mère de Frédéric Dard, auteur de San Antonio y a tenu une boutique de farces et attrapes.


Art et associations


  • Ce passage ayant été créé pour le commerce, il est orné d???une statue de Mercure dieu du commerce.

  • Le premier magasin de photographie en France a été installé ici par Philippe Fortuné Durand.

  • Carré d'artiste vend de petites peintures originales.

  • Il y a une école de musique.

  • On peut voir le passage de l'Argue dans 120 rue de la Gare, une bande dessinée de Tardi.


Commerces et services


  • Au début du 20e siècle, ce sont les savetiers pour dames qui étaient les plus nombreux, il reste un marchand de chaussures.

  • On y trouve des commerces originaux et très spécialisés.

  • Certains semblent y être de toute éternité, comme la chapellerie Weiss l'un des trois vendeurs de chapeaux, les blouses Puissant, les parapluies Crozet. La coutellerie Brossard, fondée en 1830 a une devanture qui semble un petit musée de la lame et du ciseau.

  • On peut y acheter des perruques, des pipes, des sacs, des montres, des lunettes.

  • Elégance chocolat donne à ses carrés des formes de buste.

  • Les autres commerces sont plus conventionnels en centre ville, un restaurant, un snack, un bar, quatre magasins de vêtements, une parfumerie, deux bijouteries, deux kinésithérapeutes.



Mai 2006

 










Powered by WysiUp


Accueil | Retour | Haut de la page