Accueil

 

Les rues

Les places

Les ponts

Parcs et jardins

Fêtes et festivals

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

La mairie de Lyon


ka

kb

kc

kd

ke

kf

kg

kh

ki

kj

kk

kl

km

kn

ko

kp

kq

kr

ks

kt

ku

kv

kw

ky

kz

la

lb

lc

ld

le

lf

lg

lh

li

lj

lk

ll

lm

ln

lo

lp

lq

lr

ls

lt

lu

lv

lw

ly


Place Ampère

Place Ampère





 

Situation


  • La place Ampère se trouve à l’écart de la rue Victor Hugo à l’est, avec les rues Henri IV et d’Auvergne à l’ouest et la rue des Remparts d’Ainay au nord.

  • Elle fait partie du plateau piéton de la rue Victor Hugo.

  • Les voitures passent à l’ouest, de la rue d’Auvergne vers la rue Henri IV.

  • La place est tranquille le matin, bien animée l’après midi quand l’avenue Victor Hugo draine son flot de piétons.


Architecture


  • Elle est à peu près carrée, de modestes proportions, mais harmonieuses.

  • Elle est majoritairement entourée d’immeubles du 19e siècle de cinq étages, plutôt sobres, sauf au nord où deux maisons paraissent plus anciennes.

  • Elle est plantée d’une dizaine de petits arbres et de bacs à fleurs.

  • Des bancs de pierre permettent de s’asseoir en cercle, d’autres bancs de bois complètent l’assise.

  • Une fois n’est pas coutume à Lyon, c’est bien Ampère qui siège sur son fauteuil de bronze, au centre de la place, juché sur un piédestal de pierre gravé de quelques lions et de ses nombreux titres de gloire. La statue est signée Ch. Textor, 1888, le grand homme a son encyclopédie à ses pieds, sa plume et son écritoire en main. A ses pieds, deux faunes de bronze alimentent un petit bassin. L’été, certains enfants demandent à leur maman si c’est bien la piscine où ils iront se baigner.

  • La nuit, un éclairage coloré, avec un violet impressionnant, donne une belle ambiance à la place.


Dédicace


  • André Marie Ampère est né à Poleymieux au Mont d’Or le 22 janvier 1775, il est mort à Marseille le 10 juin 1836.

  • C’est un des plus importants savants de son temps, ses études sur l’électricité ont surtout fait date, c’est lui qui a inventé les notions de courant et de tension et une unité électrique porte aujourd’hui son nom. En dehors de l’électricité il était aussi à la pointe de la recherche en chimie et grand mathématicien.

  • Il s’était installé à Paris où il était professeur au collège de France et à l’école polytechnique. Il est mort pendant une tournée car il était aussi inspecteur de l’instruction publique.

  • Un musée lui est consacré dans sa maison de Poleymieux à quinze kilomètres au nord de Lyon.


Histoire


  • Ce quartier a été occupé à l’époque romaine puis abandonné.

  • Par la suite, il a fallu attendre la première moitié du 19e siècle et l’aménagement de la rue Victor Hugo pour que l’on dessine cette place entre la nouvelle rue et celles du quartier d’Ainay qui avait commencé à s’urbaniser.

  • La place a été réaménagée en 1976, au moment de l’arrivée du métro.


Art et associations


  • La statue d’Ampère représente l’art et la science. Inaugurée le 8 octobre 1888 par Sadi Carnot, la statue a été retirée le 8 mars 1944 pour être convertie en boulets. Heureusement, elle n'a pas dépassé Perrache et a été replacée l'année suivante.


Commerces et services


  • S’y trouvent :

  • Un bureau de poste, un snack, un magasin de vêtements, deux coiffeurs, une caisse d’épargne, deux distributeurs de billets, une agence de voyage.

  • Au n°6, le bureau de traductions express, des téléphones publics et la bouche de métro Ampère.



Août 2005

 














Powered by WysiUp


Accueil | Retour | Haut de la page